Présentation des liaisons dangereuses

Choderlos de Laclos fait publier ce roman épistolaire en 1782. « Les liaisons dangereuses » sont une oeuvre majeure de cette époque, portant à son sommet la forme épistolaire. Dans un contexte d’affrontement entre puritanisme et libertinage, l’auteur a tenté de démontrer au libertin que cette voie est sans issue.

 

Le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil sont deux libertins qui cachent leur complicité aux yeux de tous en ne communiquant que par correspondance. Ils y échangent leurs exploits d’alcôves. Le

Vicomte s’amuse à mener ses conquêtes à leur perte et la marquise venge son sexe auprès des hommes. Le premier finira par perdre la vie dans un duel, désespéré d’avoir déshonoré sa dernière victime, dont il était finalement tombé amoureux. La deuxième perdra sa réputation et sa fortune dans un procès, ainsi que sa féminité dans une maladie.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • liaisons dangereuses
  • Choderlos de Laclos Les liaisons dangereuses 1782 lettre I
  • laclos les liaisons dangereuses
  • les liaisons dangereuses choderlos de laclos analyse
  • les liaisons dangereuses est un livre ennuyeux
  • les liaisons dangereuses laclos analyse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>